CH. DE LA SOUJEOLE
  • CH. DE LA SOUJEOLE
  • Vin biologique

Château DE LA SOUJEOLE GRAND VIN 2014 Rouge - Languedoc-Roussillon - Malepère

26,40 € TTC

  • Millésime 2014
  • Couleur Rouge
  • Appellation Malepère
  • Degré d'alcool 14.0 %
  • Épuisé
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

26,40 € TTC
Il ne reste que 0 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 0 bouteille(s) en magasin.

  • Cépages
    50% Merlot, 50% Cabernet Franc
  • Niveau de garde
    De 2016 à 2024
  • Température de service
    15-16°C
  • Mode de culture
    Biodyvin (Biodynamie)

Accords mets vins pour Château DE LA SOUJEOLE GRAND VIN

Gibier
Viande rouge grillée
Café et chocolat

Notes de dégustation pour Château DE LA SOUJEOLE GRAND VIN

Ici, le Sud se tourne vers l’Ouest et revendique des vins subtils et puissants, magnifiés par le cabernet franc, qui s'exprime de façon unique en terroir cathare. A la Soujeole, il conserve sa fraîcheur et son élégance tout en développant des notes savoureuses de mûre et de paprika fumé. Il offre une générosité de fruit, une profondeur de couleur et un toucher de bouche ferme qui appellent une gastronomie solide. Après 12 mois d'élevage, les cépages seront assemblés et le vin embouteillé un jour fruit du calendrier lunaire, conformément aux préceptes de la biodynamie.

La propriété

Quand, en 1740, un des fils de la seigneurie de Montclar achète la Soujeole, il ouvre la voie à neuf générations de propriétaires. Le dernier descendant direct, Mgr Bertrand de la Soujeole, recteur de la basilique Saint-Nazaire à Carcassonne, a fait le voeu de garantir l'intégrité du domaine et doit choisir un successeur.rnEn 2012, lorsque Gérard Bertrand visite la Soujeole, il éprouve un sentiment de plénitude qui tient à la nature des lieux : « les paysages sont vallonnés et pittoresques, avec des arbres de haute futaie. Parfois, le temps se met en apesanteur. Le calme et le silence nous ramènent à un état de conscience, renforcent nos convictions et nos priorités, révèlent la voie à suivre. »rnUn dialogue s'engage avec Monseigneur, qui a trouvé son successeur. Depuis, Gérard Bertrand a converti le domaine à la biodynamie, introduit le travail des terres au cheval et investi dans les vignobles et dans le chai afin de révéler la quintessence de ce terroir.

Vous aimerez aussi