DELAS HERMITAGE LES BESSARDS
  • DELAS HERMITAGE LES BESSARDS

DELAS Hermitage Les Bessards Rouge - 2012 - Propriété DELAS FRERES - Nos Régions

  • 2012
  • Rhône
  • Rouge
  • Hermitage
  • 13.5°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

135,00 €

Il ne reste que 8 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 2 bouteille(s) en magasin.

En stock
Disponible en magasin
  • Cépages
    100% Syrah
  • Niveau de garde
    De 2014 à 2024
  • Notations
    Robert Parker 97/100
  • Température de service
    15-16°C

Notes de dégustation pour DELAS Hermitage Les Bessards

La robe est rouge sombre, brillante et profonde. Le nez offre des senteurs douces, de fruits noirs et de violette. La bouche a un fruité extrêmement concentré. Ce vin impressionne par sa structure tannique et son parfait équilibre.

Accords mets vins pour DELAS Hermitage Les Bessards

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce
Œufs
Viande blanche grillée
Fromage à pâte molle
Café et chocolat

La propriété

En 1835, Charles Audibert et Philippe Delas acquièrent une société de négoce de vins, la Maison Junique, à Tournon-sur-Rhône, qu’ils renomment Audibert et Delas. Les liens entre ces deux familles vont se resserrer quand les deux fils Delas, Henri et Florentin, épousent deux filles Audibert. En 1924, Henri et Florentin, reprennent la succession de l’entreprise dont ils transforment le nom en Delas Frères. Après la guerre, en 1945, les vins Delas Frères connaissent un véritable essort sur les marchés internationaux. En 1960, Michel Delas arrive à la tête de l’exploitation déjà reconnue comme l’une des grandes maisons de négoce de la Vallée du Rhône septentrionale. Michel Delas développe le marché à l’export notamment avec l’Amérique latine. En 1977, l’entreprise Delas Frères est rachetée par la Maison de Champagne Deutz. Le site de production est alors relocalisé à Saint-Jean-de-Muzols près de Tournon-sur-Rhône, au pied du vignoble de Saint-Joseph.
Voir tous les vins de cette propriété

L'appellation Hermitage

Un cru de légende… Une colline et une histoire légendaires ont bâti, au fil des siècles, la réputation mythique de ce grand cru. Au commencement, la colline accueille un ermitage fondé en 1224 par Gaspard de Stérimberg. Ce chevalier de Blanche de Castille, de retour de la croisade des Albigeois - et las de les pourfendre, choisit le sommet de cette colline granitique pour se retirer du monde. Bientôt rejoint par d'autres, la communauté s’applique à planter des vignes... Jolie histoire, mais qui fait oublier que l’Hermitage ne doit en réalité que son nom à l’ermite : le vignoble existe déjà dans l’antiquité, avec les fameux vins de Vienne. L’exceptionnel «vin de paille » remis à l’honneur par certains vignerons serait d’ailleurs l’héritier direct des méthodes de vinification gallo-romaines…

Vous aimerez aussi