CHÂTEAU HAUT BRION

Le Château Haut-Brion fut, si l'on peut dire, premier en tout. Doyen des crus bordelais, son histoire débute en 1553 lorsque Jean de Pontac achète le fief de Haut-Brion. Un siècle plus tard son petit fils crée la notion de cru à une époque où la plupart des vins étaient vendus anonymement. Déjà soucieux de la qualité il s'ouvre à la science de la vinification et pratique l' ouillage, le soutirage et devient un adepte du vieillissement en barriques. Plus tard, en 1855, ce Graves intègre logiquement le rang des premiers crus classés aux côtés des médocains. rnEntre temps le Château a connu d'illustres propriétaires dont Commynes, Beyermann, et surtout Talleyrand, tous animés du même souci de qualité. En 1935 il est acheté par Clarence Dillon, et demeure actuellement la propriété de ses descendants. Les siècles de succès n'ont pas endormi la volonté d'innovation : dans les années 1960 le domaine est le premier à utiliser de nouvelles cuves de fermentation en inox, plus récemment il a été le premier à rechercher l'amélioration de ses cépages par la sélection clonale. Jean-Bernard Delmas, l'actuel directeur, poursuit aujourd'hui cette quête de la qualité qui caractérise si bien ce magnifique domaine.