CLOS DU MARQUIS
  • CLOS DU MARQUIS

CLOS DU MARQUIS Rouge - 2017 - Propriété CHÂTEAU LEOVILLE LAS CASES - Bordeaux

  • 2017
  • Bordeaux
  • Rouge
  • Saint-Julien
  • 13.5°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

58,00 €

Il ne reste que 9 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 0 bouteille(s) en magasin.

En stock
  • Notations
    Vinous (Antonio Galloni) 90-93, Jeb Dunnuck 91-94, Vinous (Neal Martin) 90-92, Wine Advocate (Lisa Perrotti) 91-93, Wine Spectator 91-94, Decanter 90, James Suckling 93-94, Wine Enthusiast 92-94, Wine Advocate 91-93
  • Température de service
    17-18°C

Notes de dégustation pour CLOS DU MARQUIS

D’une robe bleue noire peu commune, son bouquet se révèle lentement pour offrir un fruit riche de cassis et de mûre et des arômes de chêne fumé et de Havane. En bouche on retrouve cette même sensation de complexité parfaitement maîtrisée avec des notes épicées, minérales et mentholées.

Accords mets vins pour CLOS DU MARQUIS

Gibier
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Fromage à pâte dure

La propriété

Le domaine de Léoville-Las Cases est le plus vaste des trois ` Léoville `, avec lesquels il partage une histoire commune. A l’origine, ces trois domaines (Léoville Las Cases, Léoville Barton & Léoville Poyferré) appartenaient à un même propriétaire, la famille Moytie. Peu avant la Révolution la fille Moytie épouse Blaise Alexandre de Gascq, un parlementaire bordelais également propriétaire de la seigneurie de Léoville située en Charente. En 1826 le domaine est divisé : un quart est racheté par Hugh Barton déjà propriétaire du Château Langoa, le reste revenant à Jean de Las Cases. Quelques années plus tard la fille de ce dernier épouse le baron de Poyferré et lui apporte en dot une partie de la propriété. Le domaine de Léoville-Las Cases se trouve ainsi différencié des deux autres et entame dès lors son ascension. Dès 1855 il se voit attribuer le rang de second cru classé, comme les deux autres parties. A partir de 1900 le marquis de Las Cases cède la propriété à une société civile qui la confie à Théophile Skawinski, viticulteur réputé. Ses descendants veilleront longtemps aux destinées du domaine, entretenant sans cesse sa réputation d’excellence. Le Château appartient aujourd’hui à Jean-Hubert Delon et à sa sœur Geneviève d’Aton. La famille assure elle-même la gestion du domaine avec un succès jamais démenti.

L'appellation Saint-Julien

11 crus classés représentent 80% de cette appellation dont l’étendue est de 909 hectares. Les vins d’appellation Saint-Julien présentent une palette aromatique intense dominée par des notes de myrtilles et de cassis ou encore de réglisse et de tabac. Malgré des tannins puissants, ces vins sont raffinés et veloutés et font preuve en bouche d’une belle densité.

Vous aimerez aussi