CH. CHASSE SPLEEN
  • CH. CHASSE SPLEEN

Château CHASSE-SPLEEN 2018 Rouge - Bordeaux - Moulis-en-Médoc

39,90 € TTC

  • 2018
  • Rouge
  • Moulis-en-Médoc
  • 13.5°C
  • En stock
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

39,90 € TTC
  • Notations
    Vinous (Antonio Galloni) 89-91, Vinous (Neal Martin) 88, Vinous (89-91), Decanter 92, James Suckling 93
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour Château CHASSE-SPLEEN

Gibier
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Fromage à pâte dure

L'appellation Moulis-en-Médoc

Sur 630 hectares, cette appellation s’est construite sur l’homogénéité et la qualité de ses vins. Finesse et générosité sont les maîtres mots. En vieillissant, le bouquet révèle plus de richesse dans les tannins et des notes aromatiques plus complexes.

Notes de dégustation pour Château CHASSE-SPLEEN

Vin ferme et charpenté de grande complexité fait pour évoluer sur plusieurs décennies. Il présente le plus souvent un nez fumé et des nuances aromatiques de chocolat, de cassis et de bois de cèdre.

La propriété

Un nom prestigieux au service d’un vin d’une classe exceptionnelle, c'est une des gloires du Médoc. Le vignoble de Chasse-Spleen s’étend sur plus de 75 hectares, principalement au sud et à l’est de la croupe graveleuse de Grand Poujeaux ; il est entièrement complanté de cépages nobles. Cette propriété, dont une partie était en vignes au XIIe siècle, est issue d’un partage des biens de la famille Gressier en 1822. Charles Baudelaire, inspiré par ce vin exquis, l’aurait baptisé de cette attachante dénomination. Propriété d’un négociant allemand, M. Segnitz, de Brême, au tout début du siècle, elle a été mise sous séquestre en 1914 et achetée en 1922 par M. Lahary. Il fut classé Cru Exceptionnel vers 1860. Depuis 1976, les propriétaires actuels apportent tous leurs soins au vignoble et au vin du château Chasse-Spleen. Ce vin, harmonieux, très tannique, corsé, puissamment bouqueté et d’une grande élégance, s’harmonise parfaitement avec son nom, dont il tient efficacement les promesses.rnrn

Vous aimerez aussi