Château QUINTUS Rouge - 2012 - Propriété Château QUINTUS - Bordeaux

  • 2012
  • Bordeaux
  • Rouge
  • Saint-Émilion Grand Cru
  • 14.5°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

122,70 €


En stock
  • Cépages
    11% Cabernet Franc, 89% Merlot
  • Notations
    Robert Parker 89, Wine Spectator 90, Decanter 16.50, James Suckling 91-92, Wine Advocate 89
  • Température de service
    17-18°C

Notes de dégustation pour Château QUINTUS

Nous avons affaire à un vin serré, possédant une vraie trame tannique et une belle persistance aromatique. Le vin est fruité, épicé et boisé, ce qui est normal pour ce dernier, à ce stade de l’élevage. L’attaque est souple, évoluant sur le fruit mûr avec une notion de fraîcheur que l’on pourrait qualifier de minérale, très caractéristique de ce terroir. Si 2011, notre premier millésime était tout en charme, avec ce 2012, nous avons réalisé un vin sérieux. Cette toute petite production augure d’un grand Saint-Emilion.

Accords mets vins pour Château QUINTUS

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce

La propriété

L’histoire de Quintus est aussi ancienne que celle de Saint-Emilion et les deux propriétés qui constituent aujourd’hui Château Quintus jouissaient autrefois d’une renommée similaire. En effet, toutes deux ont été répertoriées en tant que « Premier Cru » de Saint-Emilion dans le Cocks et Féret entre 1868 et 1949, et figuraient parmi les fleurons de l’appellation qui ont permis à Saint-Emilion de remporter une médaille d’Or lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1867.
Quintus dispose d’une biodiversité exceptionnelle qui sera maintenue et développée, tels le bois de chênes, les bosquets de charmes, d’acacias et de saules qui embellissent le parc magnifique qui entoure la demeure.

L'appellation Saint-Émilion Grand Cru

Les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru sont géographiquement entrelacées. Elles s’étendent sur neuf communes dont la simple énumération fait déjà rêver. La première est Saint-Emilion, qui constitue l’épicentre du vignoble depuis l’arrivée des moines au VIIIe siècle. Les villages de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet complètent ce tableau, auquel s'ajoute, pour partie, Libourne. Les domaines, d'une superficie moyenne de 8 ha, comptent en moyenne 65 % de Merlot. Grâce à un terroir riche, chaque propriété produit un vin aux caractéristiques uniques.

Vous aimerez aussi