LA CHAPELLE DE LAFON ROCHET
  • LA CHAPELLE DE LAFON ROCHET

LA CHAPELLE DE LAFON-ROCHET 2014 Rouge - Bordeaux - Saint-Estèphe

49,50 € TTC

  • 2014
  • Rouge
  • Saint-Estèphe
  • 13.0°C
  • 2ème vin
  • En stock
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

49,50 € TTC
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour LA CHAPELLE DE LAFON-ROCHET

Gibier
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Fromage à pâte dure

L'appellation Saint-Estèphe

Sur 1226 hectares de vignes, les vins de cette appellation se caractérisent par la diversité aromatique et les nuances multiples qu’ils peuvent révéler, telles que la vanille ou encore le moka. Jeunes, ils sont puissants, tanniques et concentrés. Une fois vieillis, le fruit en pleine maturité apporte rondeur et finesse.

Notes de dégustation pour LA CHAPELLE DE LAFON-ROCHET

La Chapelle 2014 s’exprime maintenant merveilleusement bien après son année passée en Bouteille. L’equilibre entre sa structure tannique et sa fraicheur est soutenu par un univers aromatique entre le fruit frais de cerise et cassis mais aussi de cèdre et de poivre blanc. Ce vin est typique de l’appellation et va s’ouvrir pour notre plus grand bonheur dans les années à venir. A ouvrir dans les 10 ans à venir.

La propriété

L'histoire de ce très ancien domaine remonte à la moitié du XVIIème siècle. En 1650, Antoinette de Guillemotte apporte la terre de `Rochette` à son époux Pierre de Lafon, conseiller au Parlement de Bordeaux. Comme souvent en Médoc, celui-ci ajoute très vite son nom à sa terre de `Rochette`. rnMalgré la révolution, la propriété restera plus de deux siècles dans cette famille avisée qui portera haut la réputation de son vin, récompensé par l'ultime consécration de la classification de 1855. Lafon-Rochet entre dans le club très fermé des Grands Crus Classés du Médoc, dont cinq seulement sont à St Estèphe.rnrnEn 1880, Madame Lafon de Camarsac meurt. Le château traverse alors une période difficile. Plusieurs propriétaires se succèdent.rnrnAussi, lorsque Guy TESSERON le rachète en 1959, le domaine doit être sérieusement restauré. Commence alors sa renaissance, qui, en quelques années, va lui permettre de retrouver toute sa notoriété d'antan.rnAprès avoir remis en état le vignoble, Guy TESSERON s'attaque aux bâtiments viticoles et au château jusque là délabrés. Les jugeant irrécupérables, il décide de les raser pour construire un nouveau chai et l'actuel château sur les plans d'une ravissante chartreuse du XVIIIème siècle.rnLe cas est unique en bordelais, mais le vin de Lafon-Rochet, l'un des seigneurs de Saint Estèphe, méritait une demeure digne de lui.rnPassionné par cette aventure médocaine, Guy TESSERON acquiert en 1975 le Château Pontet-Canet à Pauillac. Ses fils Michel et Alfred l'aident dans la gestion de ces deux châteaux.

Vous aimerez aussi