CH. LA FLEUR
  • CH. LA FLEUR

Château LA FLEUR 2018 Rouge - Saint-Émilion Grand Cru

34,00 € TTC

  • 2018
  • Rouge
  • Saint-Émilion Grand Cru
  • 14.5°C
  • Grand Cru
  • En stock
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

34,00 € TTC
  • Cépages
    92% Merlot, 2% Cabernet Sauvignon, 2% Cabernet Franc
  • Notations
    Robert Parker 85-87, Wine Advocate (Lisa Perrotti) 85-87, James Suckling 93
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour Château LA FLEUR

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce

L'appellation Saint-Émilion Grand Cru

Les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru sont géographiquement entrelacées. Elles s’étendent sur neuf communes dont la simple énumération fait déjà rêver. La première est Saint-Emilion, qui constitue l’épicentre du vignoble depuis l’arrivée des moines au VIIIe siècle. Les villages de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet complètent ce tableau, auquel s'ajoute, pour partie, Libourne. Les domaines, d'une superficie moyenne de 8 ha, comptent en moyenne 65 % de Merlot. Grâce à un terroir riche, chaque propriété produit un vin aux caractéristiques uniques.

Notes de dégustation pour Château LA FLEUR

Au nez, des notes de fruits mûrs tels que la prune, la cerise noire et la mûre. En bouche, le vin est équilibré et structuré. Il révèle une grande finesse et des tanins élégants. La finale est persistante et longue.

La propriété

Victor Fourcaud Beylot, membre influent de commerce des vins de Libourne et aîné de Jean Laussac Fourcaud qui était à l'époque au Château Cheval Blanc, fonda la propriété du Château Couperie en 1862. Victor Fourcaud Beylot apporta un soin particulier à son vignoble et, en 1881, Couperie était classé par Edouard Féret dans `Bordeaux et ses Vins` parmi les vins les plus appréciés. La propriété appartint ensuite à Mr. Haudegand, puis à Mme Renaud qui la revendit à Marcel Dassault en 1955. Ce dernier lui donna son nom et s'attachant des compétences des meilleurs spécialistes de la région, permit à son cru d'être classé en 1969. En 1994, son petit-fils Laurent prit en main la gérance du domaine. Aidé par Laurence Brun, celui-ci éprouve la même passion et le même plaisir à produire chaque année des vins en constante amélioration.

Vous aimerez aussi