LES HAUTS DU TERTRE
  • LES HAUTS DU TERTRE

LES HAUTS DU TERTRE 2013 Rouge - Bordeaux - Margaux

46,10 € TTC

  • 2013
  • Rouge
  • Margaux
  • 12.5°C
  • 2ème vin
  • En stock
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

46,10 € TTC
CH. DU TERTRE
Le premier vin

Château DU TERTRE

En savoir plus +
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour LES HAUTS DU TERTRE

Gibier
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Fromage à pâte dure

L'appellation Margaux

1493 hectares de vignes sur lesquels on trouve le plus grand nombre de crus classés (21) dont un premier cru, le Château Margaux. D’une grande féminité, les vins de Margaux présentent un bouquet subtil qui mêle de délicats arômes fruités tels que la groseille, floraux et épicés. En bouche, la richesse des tanins s’accompagne d’une infinie souplesse.

Notes de dégustation pour LES HAUTS DU TERTRE

Les Hauts du Tertre (AOC MARGAUX) : Le deuxième vin du Château du Tertre est issu d’une sélection parcellaire de nos plus jeunes vignes. Cette sélection méticuleuse offre à ce flacon une belle complexité aromatique sur des notes à la fois épicées et fruitées. Le potentiel de garde de ce vin est de 5 à 15 ans selon les millésimes.

La propriété

Le Tertre est un domaine millénaire qui a appartenu dès le XIIè siècle à la seigneurie d'Arsac. Thomas de Montaigne, frère de Michel de Montaigne, en épousant Jacquette d'Arsac, se qualifiait en 1590 de `Seigneur des Maisons Nobles d'Arsac et du Castéra et autres en Médoc`. La seigneurie passa, au XVIIè siècle, à Pierre Mitchell, d'origine irlandaise, premier fabricant de bouteilles de la région bordelaise. Une place de Bordeaux porte encore son nom à l'emplacemet de la verrerie.rnDurant tout le XIXè siècle, sous la direction de propriétaires talentueux et passionnés, tels Henry de Valade, conseiller à la Cour Impériale de Bordeaux, où le Baron Henri de Koenigswater, les vins de du Tertre vont atteindre une renommée mondiale. Ces vins se distinguent alors par leur belle couleur et leur sève parfumée. La production varie entre 80 et 100 tonneaux.rnAprès une intense période de création et de reconstruction réalisée pendant les décennies 60 et 70 par Philippe Capbern Gasqueton, également propriétaire du Château Calon Ségur à Saint-Estèphe, avec l'aide d'investisseurs belges représentés par Georges Good, l'activité s'est ralentie quelques années durant.rnEric Jelgersma, homme d'affaires international d'origine néerlandaise, propriétaire depuis 1995 de la S.A.E Château Giscours, rachète cette propriété en 1997. Depuis son arrivée, Celui-ci a réalisé d'importants investissements.

Vous aimerez aussi