CH. LANESSAN
  • CH. LANESSAN
  • CH. LANESSAN
  • CH. LANESSAN
  • CH. LANESSAN

Château LANESSAN

  • 2015
  • Bordeaux
  • Rouge
  • Haut-Médoc
  • 13.5°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

0,00 €

Il ne reste que 0 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 0 bouteille(s) en magasin.

épuisé

  • Cépages
    58% Cabernet Sauvignon, 35% Merlot, 7% Petit Verdot
  • Notations
    Vinous (Neal Martin) 89 +, James Suckling 93, Wine Advocate (Neal Martin) 90-92, Wine Advocate 86
  • Température de service
    17-18°C

Notes de dégustation

Robe violette intense aux reflets bleutés. Palette aromatique intense et complexe, aux arômes de fruits noirs confits, accompagnés de belles notes poivrées et réglissées qui contribuent à apporter fraîcheur et élégance. Nuances poudrées, florales et de bois exotiques.
Bouche onctueuse, à la trame charnue, avec des tanins présents mais veloutés et une finale persistante très fruitée, évoluant sur les nuances de torréfaction et d’épices douces.
Belle harmonie, finesse et puissance garantissant un bon potentiel de vieillissement.

Accords mets vins

Cakes, quiches et feuilletés
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Charcuterie
Fromage à pâte dure

La propriété

1310 : déjà un vignoble ! Grâce aux parchemins précieusement conservés, nous remontons avec certitude au 15 janvier 1310. Sous le règne d'Edouard, Roi d'Angleterre et Duc de Guyenne, la Dame Paironne la Montagne, veuve de Henry de Lanessan, vendît la propriété au Sieur de Blaignan.rnLe 17 mai 1793, La famille Delbos est devenue propriétaire de ce cru prestigieux. Jusqu'à sa mort en 1909, André Delbos ne cessera d'agrandir et d'améliorer le domaine. En 1878, le château quitte ses fondations et laisse place à un élégant successuer, harmonieux et racé.rnEn 1887, c'est la construction du cuvier modèle. Celui-ci recevra une médaille d'or du Ministre de l'Agriculture et toute la considération des viticulteurs bordelais.rnEn 1907, Marie-Louise Delbos, fille d'André, épouse Etienne Bouteiller. Un nom prédestiné et d'autant plus justifié que sa famille descend du `Bouteiller` du Roi Louis XIV à qui avait été confiée la charge honorifique de la cave royale.rnAu lendemain du gel catastrophique de 1956, Jean Bouteiller, fils de Marie-Louise et d'Etienne Bouteiller décide en 1961 d'acquérir une partie du domaine voisin : Le Château Lachesnaye.rnJean Bouteiller poursuit son idée et acquiert le Château de Sainte Gemme en 1962, ce qui donne aux trois châteaux une sortie directe sur la route Bordeaux-Pauillac. La trilogie des Bouteiller est ainsi complète et au décès de Jean Bouteiller, le 31 mai, les bases d'une entreprise moderne sont jetées. Tout d'abord, Bertrand Bouteiller assure la sauvegarde du patrimoine malgré une conjoncture et des conditions climatiques difficiles.rnEn 1976, l'indivision Bouteiller est transformée en Groupement Foncier Agricole des Domaines Bouteiller.

L'appellation

Cette appellation située en amont du fleuve s’étend sur 4708 hectares. Les vins d’appellation Haut-Médoc se caractérisent par un équilibre harmonieux, fait de brillance et de générosité. En vieillissant, leur bouquet développe des notes torréfiées, de cèdre, de pruneau ou encore de truffe.

Vous aimerez aussi