CH. DE MYRAT
  • CH. DE MYRAT

Château DE MYRAT 2018 Blanc - Bordeaux - Sauternes

32,00 € TTC

  • 2018
  • Blanc
  • Sauternes
  • 13.5°C
  • 2ème cru classé
  • En stock
  • Disponible en magasin
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

32,00 € TTC
Il ne reste que 7 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 1 bouteille(s) en magasin.
  • Cépages
    8% Sauvignon blanc, 88% Sémillon, 4% Muscadelle
  • Niveau de garde
    De 2021 à 2045
  • Notations
    Vinous (Neal Martin) 90-92, Wine Spectator 91, Jancis Robinson 16.5, James Suckling 87-88
  • Température de service
    9-10°C

Accords mets vins pour Château DE MYRAT

Fruits de mer
Gibier
Viande blanche grillée
Fromage à pâte dure
Fromage bleu
Fruits frais
Fruits cuits
Tartes, cakes et gâteaux

L'appellation Sauternes

Cette appellation s'étend sur 1751 hectares. La plus prestigieuse des appellations de liquoreux produit des vins dont la robe est teintée d’or, à l’image du plus mythique des Sauternes, le premier cru classé supérieur, Château d’Yquem. Le nez exhale des arômes d’amande, de coing, de mangue, d’abricot sec associés à des notes florales d’acacia ou encore de mimosa. Nectar intense, puissant, onctueux, le Sauternes est l’un des rares vins à proposer en bouche une palette aromatique si complexe, presque magique.

Notes de dégustation pour Château DE MYRAT

Le millésme 2018 du Château de Myrah a une robe dorée avec un nez de melon, de poire, de gingembre et de champignon. En bouche, la texture est satinée. La promesse des arômes est bien tenue en bouche, encadrée par une belle fraîcheur et une finale longue.

La propriété

L'histoire du Château de Myrat, ainsi que celle des vins de Bordeaux en général sont liées à celle de la famille Pontac. En 1533, Jean de Pontac finde le domaine Haut-Brion, destiné à l'exploitation des vignes. Un siècle plus tard, son descendant Arnaud de Pontac, invente la notion de « cru » associé à un terroir bien délimité. En plus d’être un adroit viticulteur, il est un fin politique puisqu’il est nommé en 1660 Premier Président du Parlement de Bordeaux. Depuis, les membres de cette famille ont exploité plusieurs propriétés en Bordeaux, Sauternes ou Graves. En 1937, le comte Max de Pontac, désireux de poursuivre l’attachement familial profond aux terres de Bordeaux et à ses vins, rachète le château de MYRAT. Il exploite pendant une quarantaine d’année ce magnifique cru classé de Sauternes situé sur le plateau calcaire dit du « Haut-Barsac », et y fait de nombreux aménagements. Le domaine compte aujourd'hui 30 hectares qui entourent le domaine: 22 ha de vignes et 8 ha de parc.