HENRI BOURGEOIS SAINT CHARLES Blanc - 2008 - Propriété HENRI BOURGEOIS - Nos Régions

  • 2008
  • Loire
  • Blanc
  • Vin de France
  • 14.0°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

51,90 €


En stock
Disponible en magasin
  • Cépages
    100% Sauvignon blanc
  • Niveau de garde
    De 2010 à 2028
  • Température de service
    9-10°C

Notes de dégustation pour HENRI BOURGEOIS SAINT CHARLES

Ce vin est le fruit d'une attente sage mais risquée. Récoltés plusieurs semaines après les vendanges traditionnelles, les raisins alors très concentrés en sucres libèrent un jus sirupeux qui développe, après une très lente fermentation, une texture suave, une expression unique et intense.

Accords mets vins pour HENRI BOURGEOIS SAINT CHARLES

Fromage de chèvre
Viande blanche en sauce
Viande blanche grillée
Poisson cru
Fruits frais

La propriété

Depuis 10 générations, la Famille Bourgeois engage efforts et émotions dans le travail de la vigne, la création des vins et le partage de leurs personnalités. Mais l’acteur du grand tournant de l’histoire de la famille fut Henri Bourgeois. Partant de la culture de deux hectares sur les collines de Chavignol, il fit l’audacieux pari, dans les années 1950, de se consacrer à ses vignes dans une région encore méconnue. Y naquirent des vins de qualité auxquels il prêta son nom. Ses fils, Jean-Marie et Rémi, poursuivirent l’aventure en découvrant de nouveaux terroirs et en faisant l'acquisition des terres. Aujourd’hui, Arnaud, Lionel et Jean-Christophe Bourgeois sont autant les héritiers de ces hommes que les initiateurs de l’avenir des vignes et des vins de la maison. Au gré d’une mosaïque de plusieurs dizaines de parcelles réparties sur 72 hectares, la Famille Bourgeois illustre toutes les nuances et tous les reliefs des saveurs de Sancerre et de Pouilly-Fumé.

Voir tous les vins de cette propriété

L'appellation Vin de France

Cette dénomination est une nouvelle catégorie des vins sans indication géographique. Elle remplace la dénomination vin de table depuis le 1er Août 2009. Elle offre une plus grande liberté dans l’élaboration des vins. La mention de millésime n’est pas obligatoire, les vins peuvent être mono-cépages ou au contraire de cépages variés. Cette dénomination laisse plus de liberté aux vignerons en ne les contraignant pas dans un cahier des charges exigeant. Les vins ainsi produits ne sont pas l’apanage des petits « vins de tables » mais permettent à de nombreux vignerons de faire découvrir des vins de cépages oubliés et de laisser libre cours à l’ingéniosité de ces véritables artisans du vin.

Vous aimerez aussi