CH. LA CONFESSION
  • CH. LA CONFESSION

Château LA CONFESSION 2017 Rouge - Bordeaux - Saint-Émilion Grand Cru

32,00 € TTC

  • 2017
  • Rouge
  • Saint-Émilion Grand Cru
  • 13.0°C
  • En stock
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

32,00 € TTC
  • Notations
    Vinous (Neal Martin) 86-88, Wine Advocate (Lisa Perrotti) 90-92, Decanter 90, James Suckling 91-92, Wine Advocate 90-92
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour Château LA CONFESSION

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce

L'appellation Saint-Émilion Grand Cru

Les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru sont géographiquement entrelacées. Elles s’étendent sur neuf communes dont la simple énumération fait déjà rêver. La première est Saint-Emilion, qui constitue l’épicentre du vignoble depuis l’arrivée des moines au VIIIe siècle. Les villages de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet complètent ce tableau, auquel s'ajoute, pour partie, Libourne. Les domaines, d'une superficie moyenne de 8 ha, comptent en moyenne 65 % de Merlot. Grâce à un terroir riche, chaque propriété produit un vin aux caractéristiques uniques.

Notes de dégustation pour Château LA CONFESSION

Grand Cru élégant, concentré et complexe, avec des fruits rouges, des épices, des notes toastées et des tanins qui annoncent une garde de plus de 10 ans.

La propriété

Les sept hectares et demi à fleur de côte constituent le terroir argilo calcaire du Château La Confession. Aux vendanges, on apprécie le contraste des matins frais et calmes avec la trépidation des chais et les chants de la vigne. Tandis qu’en hiver on se laisse guider par l’odeur des sarments fumants dans le feu de cheminé, allumés pour sublimer une côte de bœuf et ses pommes de terre en papillote… les motifs de houx bleu sur la vaisselle en faïence de Crey rappellent l’étiquette de la bouteille débouchée plus tôt, un clin d’œil à l’Exposition universelle de 1855 ou tout simplement un bel écrin pour le repas qui se fait attendre. Une Confession se savoure et se laisse fondre dans la douceur d’une chaise haute au coin du feux.

Vous aimerez aussi