SYMPHONIE DE HAUT PEYRAGUEY

  • 2018
  • Bordeaux
  • Blanc
  • Sauternes
Avis clients
0
Lire les avis(0)
Primeurs

0,00 € HT

Dont de conditionnement

Il ne reste que 0 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 0 bouteille(s) en magasin.

épuisé
Livraison estimée: 31/01/2021

  • Notations
    James Suckling 89-90
  • Température de service
    9-10°C

La propriété

Lors de la classification en 1855, il s’appelait le Château Peyraguey dont il fut détaché en 1879. La partie la plus élevée du domaine fut baptisée CLOS HAUT PEYRAGUEY, située sur le plus haut point du plateau de Bommes, face au château d'Yquem.rnPeyraguey était une ancienne baronnie, acquise au XVIII° siècle par Monsieur de Pichard, président au parlement de Bordeaux. Celui-ci est guillotiné à la Révolution, et le cru est acheté par Monsieur Lafaurie qui lui donne renommée et prestige. Sa veuve cède le domaine en 1864 à un écrivain journaliste, Monsieur Saint-Rieul-Dupouy. C’est lui qui vendit au roi d’Espagne Alphone XII une barrique de Peyraguey 1858 au prix fabuleux de 6000 francs or ; Peyraguey passa ensuite aux mains du Comte Duchâtel ministre plénipotentiaire et membre de l’institut. Au partage de l’héritage de ce dernier en 1879, la partie la plus élevée devint propriété indépendante acquise par un médecin parisien du nom de Grillon.rnEn 1914, Eugène Garbay, déjà propriétaire du Château Haut Bommes, et Fernand Ginestet se portèrent acquéreurs du domaine. Le premier fit don de ses parts à ses deux petits-fils Bernard et Pierre Pauly, tandis que quelques années plus tard, le deuxième cédait ses parts à la société familiale. Celle-ci est actuellement constituée en groupement familial agricole (G. F. A. ). La direction et l’exploitation du domaine sont assurés, depuis 1969, par Jacques Pauly et son épouse Jacqueline, et aujourd'hui la succession est assurée par leur fille, Madame Martine Langlais-Pauly.
Voir tous les vins de cette propriété

L'appellation

Cette appellation s'étend sur 1751 hectares. La plus prestigieuse des appellations de liquoreux produit des vins dont la robe est teintée d’or, à l’image du plus mythique des Sauternes, le premier cru classé supérieur, Château d’Yquem. Le nez exhale des arômes d’amande, de coing, de mangue, d’abricot sec associés à des notes florales d’acacia ou encore de mimosa. Nectar intense, puissant, onctueux, le Sauternes est l’un des rares vins à proposer en bouche une palette aromatique si complexe, presque magique.

Vous aimerez aussi