DOMAINE DU VIEUX TELEGRAPHE

  • 2015
  • Rhône
  • Rouge
  • Châteauneuf-du-Pape
  • 14.5°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

66,00 €


En stock
Disponible en magasin
  • Cépages
    15% Syrah, 15% Mourvèdre, 5% Cinsault, 65% Grenache noir
  • Niveau de garde
    De 2015 à 2028
  • Notations
    Wine Spectator 95/100, Revue du Vin de France 17,5/20, James Suckling 96/100, Wine Advocate 94/100
  • Température de service
    17-18°C

Notes de dégustation

Le nez dévoile une grande complexité aromatique sur des notes florales, de mûres et d’épices chaudes. Au palais, c’est un vin puissant présentant des tannins élégants et d'une belle texture.

Accords mets vins

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce

La propriété

Le domaine du Vieux Télégraphe est exploité par la famille Brunier depuis six générations, exactement depuis 1891. Le vignoble, d’une moyenne d’âge de 60 ans, est situé sur le célèbre plateau de la Crau, haut lieu de la viticulture de Châteauneuf-du-Pape. Depuis le tout début des années 80, Frédéric et Daniel Brunier, ont repris en tandem la destinée de l’entreprise familiale. Ils exploitent aujourd’hui 100 hectares en appellation Châteauneuf-du-Pape et 20 hectares en IGP Vaucluse et AOC Ventoux. À cela, il faut ajouter le domaine Les Pallières, repris en 1998 en partenariat avec leur ami Kermit Lynch, qui représente 135 hectares d’un seul tenant en appellation Gigondas, dont 25 plantés en vigne. 1998 fut aussi l’année de la création de Massaya au Liban, en association avec Sami et Ramzi Ghosn, qui aujourd’hui représente environ la production de 50 hectares de vignes répartis principalement dans le nord-est de la plaine de la Beqaa. En 2015 et 2016, Nicolas fils de Frédéric et édouard, fils de Daniel, sont entrés dans l'histoire du Vieux Télégraphe, en intégrant pleinement l'entreprise à des postes clés.

L'appellation

Entre Avignon et Orange, les 3200 hectares du vignoble de Châteauneuf-du-Pape dominent la plaine du Comtat. Dans le village, au pied du Château, ancienne résidence papale du 14e siècle, les rues sont ponctuées de fontaines… et de caves de dégustation où mieux découvrir la célèbre appellation. Au-delà de la diversité de ses 13 cépages, celle-ci est surtout caractérisée par l’homogénéité de ses sols. Son terroir calcaire produit d’amples blancs aromatiques et dotés d’une belle fraicheur. Les argiles à galets roulés, au sud, s’expriment quant à eux dans les rouges généreux, ronds et structurés qui illustrent le style classique de l’appellation. Au Nord enfin, les terroirs sablonneux produisent des rouges légers mais fins et épicés, dont on n’a pas fini d’entendre parler…

Vous aimerez aussi