CH. LA GOMERIE
  • CH. LA GOMERIE

Château LA GOMERIE Rouge - 2001 - Propriété CHÂTEAU BEAU-SEJOUR-BECOT - Bordeaux

  • 2001
  • Bordeaux
  • Rouge
  • Saint-Émilion Grand Cru
  • 13.0°C
Avis clients
0
Lire les avis(0)

115,00 €

Il ne reste que 4 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 4 bouteille(s) en magasin.

En stock
Disponible en magasin
  • Cépages
    100% Merlot
  • Notations
    Robert Parker 92, Wine Spectator 91, Wine Advocate 92
  • Température de service
    17-18°C

Notes de dégustation pour Château LA GOMERIE

Le nez révèle des parfums de mûre sauvage soutenus par des notes fumées. En bouche, c'est un vin charnu, concentré sur des saveurs de cerise, de bois et de vanille. Finale opulente et équilibrée.

Accords mets vins pour Château LA GOMERIE

Gibier
Viande rouge grillée
Viande rouge en sauce

La propriété

Implanté sur le plateau de Saint-Martin de Mazerat, immédiatement à l'ouest de la vieille cité, Château Beau-Séjour Bécot est au coeur de l'appellation Saint-Emilion. Au fil des ans et des siècles, la propriété changea de nom. Domaine de Peycoucou - le pic où chante le coucou- au XVIIIè siècle, elle devient Château Beau-Séjour en 1787, par la volonté du Général Charles de Carle. N'ayant pas de successeur, ce domaine finit par échoir en 1924 au Dr. Jean Fagouet qui agrandit le vignoble. C'est en 1969 que Michel Bécot racheta le cru. Il réalisa l'acquisition de parcelles, portant la superficue du domaine à un ensemble consistant de 16.52 hectares, sur un terroir parfaitement homogène qui prit le nom de Beau-Séjour-Bécot. En 1985, Michel Bécot prit sa retraite et confia la gestion du château à ses deux fils Gérard et Dominique.

L'appellation Saint-Émilion Grand Cru

Les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru sont géographiquement entrelacées. Elles s’étendent sur neuf communes dont la simple énumération fait déjà rêver. La première est Saint-Emilion, qui constitue l’épicentre du vignoble depuis l’arrivée des moines au VIIIe siècle. Les villages de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet complètent ce tableau, auquel s'ajoute, pour partie, Libourne. Les domaines, d'une superficie moyenne de 8 ha, comptent en moyenne 65 % de Merlot. Grâce à un terroir riche, chaque propriété produit un vin aux caractéristiques uniques.

Vous aimerez aussi