CH. PEYRABON
  • CH. PEYRABON

Château PEYRABON 2018 Rouge - Bordeaux - Haut-Médoc

12,60 € TTC

  • 2018
  • Rouge
  • Haut-Médoc
  • Cru bourgeois supérieur
  • Épuisé
Ajouter à ma liste d'envie
Vous devez être connecté

12,60 € TTC
Il ne reste que 0 bouteille(s) disponible(s) en ligne dont 0 bouteille(s) en magasin.

  • Cépages
    44% Merlot, 49% Cabernet Sauvignon, 7% Petit Verdot
  • Niveau de garde
    De 2022 à 2034
  • Notations
    Vinous (Antonio Galloni) 88-90, Vinous (Neal Martin) 90-92
  • Température de service
    17-18°C

Accords mets vins pour Château PEYRABON

Cakes, quiches et feuilletés
Viande rouge grillée
Viande blanche grillée
Charcuterie
Fromage à pâte dure

L'appellation Haut-Médoc

Cette appellation située en amont du fleuve s’étend sur 4708 hectares. Les vins d’appellation Haut-Médoc se caractérisent par un équilibre harmonieux, fait de brillance et de générosité. En vieillissant, leur bouquet développe des notes torréfiées, de cèdre, de pruneau ou encore de truffe.

Notes de dégustation pour Château PEYRABON

Château Peyrabon propose une palette aromatique très fruitée, à laquelle vient s'ajouter de belles notes boisées raffinées. En bouche, la structure est puissante. Les tanins soyeux et les fruits croquants viennent créer un parfait équilibre et une jolie souplesse au palais.

La propriété

Château Peyrabon est une propriété qui existait déjà au début du XVIIè siiècle puisqu'elle figure sur la carte de BELLEYME.rnL'histoire du domaine Peyrabon aura été assez mouvementée.rnAu XIXè siècle, il appartient à Jean-Antoine de Varré, militaire, qui le vend en 1821 à Mr Badimon. Les biens de ce dernier sont vendus après saisie en 1855 à la criée au tribunal de Lesparre.rnUn négociant bordelais, Jean Alexandre Labot, s'en porte acquéreur mais la propriété est à nouveau saisie et vendue à Hyacinte Roux en 1860.rnLe domaine passa ensuite aux mains d'Armand Roux, le Marquis de Courcelles, qui se réservèrent l'exclusivité de la production, ce qui ne favorisa pas la notoriété du cru.rnEn 1940, un filateur du nord, Monsieur Bérat, aquit Peyrabon pour y loger sa famille.rn18 ans plus tard, quand René Babeau prit les choses en main, il ne restait que 7 hectares en production. Il reconstitut le vignoble, les cuviers, le chai à barriques. son fils poursuit l'action et agrandit la propriété en rachetant 20 hectares au Château Liversan.rnEn 1998, MILLESIMA, négociant à Bordeaux, devient le propriétaire. Depuis cette date, Patrick Bernard, nouveau gérant, s'attache à donner à la propriété les moyens de ses ambitions par la modernisation.
Voir tous les vins de cette propriété

Vous aimerez aussi